Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2010

Mini lexique de l'amateur de mobilier ancien

 

Cette note a pour but de vous faire découvrir le vocabulaire spécifique employé dans le domaine du mobilier ancien, et de vous aider ainsi à décrypter les compte rendus de salle des ventes et les descriptifs des professionnels de l'antiquité. Non exhaustive, cette note évolutive s'enrichira au fur et à mesure de l'évolution du blog. Le vocabulaire décoratif a été volontairement survolé, car je pense rédiger prochainement plusieurs notes reprenant les motifs d'ornements propres à chaque style.

Pour plus de simplicité, j'ai opté pour un classement alphabétique.

-----------------------------------------------------------------

Abattant : panneau de bois mobile pouvant se rabattre pour fermer tout ou partie d'un meuble. Il peut être positionné à la verticale ( secrétaire ) ou à l'oblique ( bureau de pente ).

Abattant ecrétaire RUBESTUCK (2).JPG

Accotoir ( à ne pas confondre avec accoudoir ) : il s'agit de la partie horizontale du bras d'un fauteuil, supporté par une console d'accotoir ( partie verticale ). C'est la partie sur laquelle on repose son avant bras lorsque l'on est assis sur le siège. L'accotoir est généralement recouvert totalement ou partiellement par une manchette.

Copie de Photo 113.jpg

Accoudoir : il s'agit de la partie surplombant le dossier des petits sièges de jeu, telles les chaises ponteuses ou voyelles, et sur laquelle, étant assis à califourchon sur le siège, on reposait ses bras ( ou ses coudes ) pour suivre le jeu. Généralement garnis d'étoffes, ils pouvaient également servir de couvercles à un compartiment destinés à ranger les accessoires utiles à la partie ( dés, cartes, jetons ... ).

Âme : c'est le l'ossature, la structure du meuble, servant de base à celui-ci.

Aronde ( montage à queue d' ): vous côtoierez fréquemment ce terme. Il s'agit d'un système d'assemblage permettant de maintenir deux pièces de bois entre elles par un système de clé. L'une des pièces est creusée et vient recevoir la partie saillante de l'autre. La forme de ces clès est celle d'une queue d'hirondelle ( aronde en vieux français ), d'où le nom. Cet assemblage ne nécessite pas de chevillage, contrairement aux tenons et mortaises.L'étude et le nombre de ces clés sur un meuble ( ou une partie, telle un tiroir ), est déterminante pour dater celui ci.

Meuble DESTER_5.JPG

Astragale : c'est un bronze placé sur l'arrête du pied d'un meuble et ayant, dans un premier temps, une fonction protectrice et accessoirement une fonction décorative.

img63002-200807100001-66.jpg

Balustre : c'est une sorte de colonne, renflée en partie basse. La balustre est l'un des éléments décoratifs caractéristique des sièges d'époque Directoire.

Copie de Bergère_04.JPG

Bâti : c'est l'ensemble de toutes les pièces formant le meuble. Le bâti peut soit être naturel, soit être plaqué ou marquetté.

Bati.JPG

Bouton : il s'agit d'une petite prise fixe et ronde en générale, utilisée principalement sur les petits tiroirs intérieurs des meubles. Le bouton est vissé dans la façade du tiroir.

BOUTON.jpeg

Burgau : c'est un coquillage dont on tirait la nacre pour décorer les meubles ( essentiellement pour le mobilier Napoléon III )

Carreau : en mobilier, terme de tapissier pour désigner le coussin garnissant l'assise d'une bergère.

Carreau.JPG

Cartouche : C'est une sorte de cadre délimitant le décor d'un meuble. Le cartouche peut être sculpté ou marqueté. On le trouve essentiellement sur les panneaux des secrétaires, et, sur certaines commodes d'époque Louis XV, sur un ou plusieurs tiroirs.

Cassolette : motif ornemental typiquement Louis XVI, il représente un urne à couvercle ajouré. La cassolette était en fait un brûle parfum.

Chantourné : cet adjectif décrit une forme sinueuse, figurant des courbes.

Traverse chantournee.JPG

Chapiteau : motif ornemental sommant une colonne. Inspiré des temples antiques, ce motif est très présent à partir du style Louis XVI.

chapiteau.JPG

Châssis : se dit d'une chaise ou d'un fauteuil dont la garniture est entièrement amovible du siège. Celà permettait à son possesseur de changer d'étoffe au gré des saisons ou des modes. Ainsi, un siège à châssis est composé d'un bâti dans lequel viennent s'encastrer les châssis du dossier et de l'assise. Ceux ci sont maintenus en place par des petites pattes en bois ou en métal. Les manchettes sont également amovibles, et sont fixées soit par des grosses chevilles, soit par un fil passant dans des trous spécialement aménagés dans l'accotoir et assurant ainsi le maintien de la manchette. Les sièges à châssis, conçus pour des intérieurs rafinés, sont rares et très chers.

Corniche : ensemble des moulurations formant un ornement en saillie ou à l'aplomb du sommet d'un meuble ( armoire en général ).

Crosse ( dossier à ) : dossier dont la traverse supérieure s'enroule vers l'extérieur ( principaleemtn sur sièges Directoire,  1 er Empire, Restauration, Charles X )

Doucine : figure dont le profil est en S. Composé de deux partie de cercles, celui du dessus concave, et l'autre convexe, elle peut être également reversée, les deux arcles de cercle étant inversés. On parle généralement de sécrétaire à tiroirs à doucine, mais également de commode à doucine renversée. Ce type de profil est fréquemment utilisé sur les meubles du XIX ème, sauf la doucine renversée, qui se trouve sur les commodes Régence et Louis XV .

Entretoise : pièces de bois reliant les pieds d'un meuble ou d'un siège. Elles peuvent avoir la forme d'un H ou d'un X. Les entretoises ont été essentiellement utilisées jusqu'au début de l'époque Louis XV.

Espagnolette : terme poétique pour désigner un ornement en bronze ayant la forme d'un buste de femme et placé aux angles des meubles.

Fuselé ( pied ) : on emploi se terme pour désigné un pied de forme cylindrique dont la forme se rétréci en allant vers le bas ( pieds de meubles et sièges Louis XVI et Directoire ).

Pied fusele.jpg

Gaine ( pied en ) : se dit d'un pied à section carrée ou paralellépipédique dont la section à au sommet est plus importante que la section à la base.

Pied gaine.jpg

Galerie : il s'agit d'une bande de laiton, généralement ajourée, ceinturant le plateau d'une table ou le marbre d'un meuble. Ayant un effet décoratif, la galerie avait également un rôle fonctionnel car elle était destinée à empêcher les objets placés sur la meuble de tomber ( vaisselle ou objets d'écriture disposés sur les petites tables de salon ou à écrire par exemple ).

Galerie.jpg

Galette ( pied ) : pied dont l'extrêmité repose sur une boule écrasée ). Selon les région, peut également se nommer pied " miche " .

Gorge : moulure creusée dans un marbre ou une pièce de bois.

Marbre a gorge.jpg

Gradin : partie surplombant un meuble ( généralement un bureau ou un meuble de salon ) et offrant un espace de rangement supplémentaire ( patits tirois ou étagères ).

GRADIN.jpg

Jarret ( pieds en ) : pieds dont la forme du profil rappelle celle du haut de la patte arrière d'un félin

Lingot : moulure en laiton, généralement imposante, ceinturant le plateau des maubles ( bureaux essentiellement ).

LINGOTIERE.jpg

Ove : motif décoratif répétitif composé d'une succession de formes ovoïdes.

Panneau : ensemble des pièces de bois enchâssés dans un encadrement ( portes, abattant, côtés ).

Patère : ornement rond à décor de rosaces.

Pilastre : colonne platte placée en excroissance du meuble.

Prise : poignée fixe ( par opposition à poignée tombante )

Ressaut ( à ) : décrochement au centre de la façade d'un meuble ( généraleemnt une commode ). Signe de qualité par ailleurs.

Ressaut.JPG

Rinceau : motif décoratif à connotation végétale représentant de fines branches s'enroulant sur elles mêmes ou courant sur le panneau.

Rinceau.jpg

Rocaille : terme employé pour désigner un style formé de lignes courbes et déchiquetées, très à la mode sous Louis XV. Repris exagéremment au XIX ème, il est qualifié de style " Rococo ".

Ronde bosse : se dit d'une sculpture en fort relief autour duquel on peut tourner ou qui se dégage complètement de son support ( sculptures de la Haute Epoque ).

Sabot : ornement situé à l'extrêmité du pied d'un meuble et destiné à le protéger des chocs et/ou de l'humidité.

Tablier : sur la trverse inférieure d'un meuble ( armoire ou commode essentiellement ), se dit d'une partie présentant un décrochement vers le bas, ou formant saillie ou encore débordant de celle ci. Autre nom : " cul de lampe " .

Tablier.jpg

Tirette : partie mobile d'un meuble, rétractable, sur laquelle on peut tirer et qui augmente la surface utile de celui ci.

Tirette.JPG

Trumeau : destiné à orner le dessus des cheminées, le trumeau est généralement composé d'un miroir surmonté d'une toile ou d'une sculpture, le tout enchassé dans un cadre étroit. Le trumeaux sont généralement de taille imosante.

Vantail ( pluriel : vantaux ) : panneau d'un meuble s'ouvrant à la verticale, masquant tout ou partie de l'intérieur de celui ci ( en fait, il s'agit d'une petite porte ).

Secrétaire RUBESTUCK (3).JPG
Vantaux sur secrétaire Louis XVI estampillé RUBESTUCK

Volute : désigne une forme enroulée en spirale.

 

 

 

Commentaires

Bonjour Madame ou Monsieur,
Votre lexique intéressant mais je n'y ai pas trouvé ce qu'est une "crédence".
De plus j'aimerais savoir comment protéger les meubles anciens. En effet on a toujours tendance à y poser quelque chose, cela va du trousseau de clés (dévastateur) au journal du jour en passant par le briquet ou le téléphone portable...
Les nappes transparentes en PVC conviennent a priori, mais ne peuvent-elles pas nuire à la longue au plateau du meuble ?
Merci d'avance,
Bien cordialement,
Joseph Bouard

Écrit par : BOUARD | 18/04/2013

Bonjour Joseph
je viens juste de tombé sur ce site ;actuellement je suis en stage d'ébénisterie pour ta recherche de savoir ce qui et une crédence : ceci et un meuble a tablette superposées pour le service des plats "" tu peut en voir dans quelques restaurant
pour plus d'infos sache que la crédence sert a faire l'essai de plusieurs mets des plats; pour enlever tous doute avant de servir

Écrit par : dulong | 28/01/2014

Quel article exceptionnelle, j'ai trouvé ce que il cherchais, tout en vous remerciant bon weekend.

Écrit par : parier france honduras | 12/06/2014

je trouve le lexique très bien. mais j’ai besoin d'un cours à ce sujet. merci

Écrit par : mindjouck damboula firmin | 07/10/2014

Bonsoir,
qu'aimeriez vous savoir ?
Je ne pourrai pas vous dispenser de cours, mais peut être vous transmettre quelques notions.
Bine cordialement.

Écrit par : LEPETITCHINEUR21 | 07/10/2014

Les commentaires sont fermés.