Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2010

Un fauteuil de bureau à assise tournante d'époque Louis XVI

Je vous présente un siège rare, puisqu'il s'agit d'un fauteuil de bureau à assise tournante d'époque Louis XVI. Cherchant ce type de fauteuil depuis plusieurs années, j'ai donc été marqué par le passage de celui ci en vente publique la semaine dernière.

300a.jpg

 

Ce siège, en noyer, est recouvert d'un cuir de couleur havane réhaussé d'une vignette dorée à l'or fin apposée à chaud.

L'assise circulaire repose sur quatre pieds cannelés et rudentés à pointe d'asperge. Les dés de raccordement sont sculptés d'une marguerite. La ceinture est quant à elle ornée d'une frise de rais de coeur.

300c.jpg

Le dossier en gondole, est prolongé par accotoirs cannelés à nez volutés .

300b.jpg

Le fauteuil est composé de deux parties principales. La première englobe le piètement et la ceinture, fixes. La seconde est composée de l'assise, du dossier et des accotoirs. Cette dernière est mobile, et tourne autour de la ceinture.

Cecic est rendu possible par un système de galets ( sortes de petites roulettes ), fixés sous l'assise. Ils viennent se poser dans une gorge creusée dans le haut de la ceinture, dont le fond est muni de lamelles d'acier. Le galets peuvent ainsi tourner dans la gorge sans user le bois. L'ensemble de ce système et maintenu en place par une vis traversant la ceinture, et venant se fixer sur une traverse placée sous l'assise.

300d.jpg

Les fauteuils de bureau d'époque Louis XVI à assise tournante sont rares et onéreux; on trouve plus facilement des fauteuils à asise fixe, souvent cannés, datant de cette époque. Vous croiserez également plus fréquement des sièges du style Louis XV ou des fauteuils de cabinet Régence.

Notre fauteuil a subi plusieures restaurations notables : tenons arasant la ceinture, équerres, et surtout pieds recoupés. En effet, si vous regardez en détail l'extrêmité de ceux-ci, vous vous apercevrez que les chandelles ( bouts de pieds ) sont grossières, et jurent avec le reste , ce qui indique qu'elles ont été refaites. Plus grave, on observe que les asperges rudentées sont courtes, et ne comportent que la tête de l'asperge et un annelet. Ceci montre que chaque pied a été coupé sur 3 cm au moins, les asperges étant composées d'au minimum 3 annelets. Il manque donc environ 5/6 cm de bois ancien.Ces dégats sont expliquable par le fait que, plus que pour tout autre siège, ce type de fauteuil était soumis à de nombreuses contraintes, expliquant les usures et cassures fréquentes ayant entraîné des restaurations fréquentes.

300e.jpg

300f.JPG

A titre d'anecdote j'ai vu, ce mois ci, dans les ateliers d'un ébéniste de ma région, un modèle de CANABAS en acajou, à l'intérieur du piétement duquel on avait ajouté une croix en fer forgé, de manière à empêcher les pieds de bouger, et les rendant solidaires. Cette croix, datant du XVIIIème, avait donc été installée peu de temps après la naissance du siège, ce qui montre bien son extrême fragilité !

Quoiqu'il en soit, notre très beau siège, malgré son état, a tout de même été vendu 3840 euros frais inclus, sur une estimation ( modeste, compte tenu de son état ) de 6/1000 euros. Ceci montre bien l'intérêt suscité par de type de mobilier de rare, de qualité, et convenant parfaitement à usage moderne et quotidien.

Un siège de ce modèle en bon état se négocie aux environs de 4/5000 euros. Les modèles plus rares, avec un dossier cannés recouvert d'un cuir, et/ou en acajou, à l'image de certaines crétaions de CANABAS ou de JACOB, peuvent voir leur prix moyens attaindre 10/15 000 euros. 

A tire d'exemple, je vous citerai un modèle en hêtre à entretoise portant l'estampille de BOULARD vendu 4700 euros en décembre 2009 ( dossier en gondole et accotoirs recouverts postérieurement de cuir, ces derniers devant être à l'origine respectivement cannés et gainés, et à bois nu pour les nez et les consoles d'accotoirs ).

Estampille BOULARD vendu 4700 FI le 14 12 09 (2).JPG

 

Estampille BOULARD vendu 4700 FI le 14 12 09 (3).JPG

 

Estampille BOULARD vendu 4700 FI le 14 12 09.JPG

Un autre modèle, plus connu, est celui de Geoges JACOB à pied en consoles, modèle se négociant 10/15000 euros pour une variante classique, bien au delà pour un modèle plus travaillé.

Estampillé I JACOB est 7 a 10 000 euros pieds entes acajou moulure assise circulaire tournante H92cmL56cmP70cm.jpg

Enfin, comment ne pas citer ce superbe modèle de DELANOIS en bois doré, invendu à PARIS en Octobre dernier, estimé 35/40 000 euros.

Delanois.jpg

 

Commentaires

c'est beau mais j'aime pas

Écrit par : yuuki | 04/11/2010

Merci pour votre commentaire, preuve s'il en est que les meubles anciens ne laissent pas indifférents.
En espérant vous ravir avec un article présentant des meubles corespondant à votre goût.
Bonne journée.

Écrit par : cedric | 04/11/2010

Bonjour,
j'ai en ma possession, un fauteuil ressemblant beaucoup
à votre fauteuil "de bureau à assise tournante d'époque Louis XVI"
Serait-il possible de vous envoyer des photos pour que, si vous le pouvais, me recaonter son histoire et avoir peut etre une estimation de l'objet.
Je vous laisse a disposition mon adresse mail:
Roignant-anais@hotmail.fr
J'attend votre réponse avec impatiente
Cordialement

Écrit par : Anais | 25/04/2012

Je suis très heureux extrêmement heureux à découvrir ce site .

je dois à vous remercier pour votre pour ceux time à cause de cette fantastique lire! J'ai vraiment apprécié savouré partie et i ont également vous économisé pour fav à regarder Informations dans votre Site.

Écrit par : Ardelia | 08/07/2013

merci pour cet article très interessant

Écrit par : devis cuisine gratuit | 03/09/2014

Les commentaires sont fermés.