Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2011

Nouvelle déception .... nouveau coup de gueule

 Voici ma déception du moment,et à double titre.

Tout d'abord, malgré des e-mails répétés,parce que j'ai superbement été ignoré par l'expert de la  vente ( un cabinet pourtant fort renommé ),ensuite parce que le siège que je convoitais m'a échappé.

Il s'agissait d'un fauteuil de bureau à assise tournante. Présenté par l'étude Thierry de MAIGRET et passé en vente aux enchères à Drouot le 9 juin dernier, ce fauteuil était en hêtre. Très joli modèle donc, mais exécuté dans un bois moins " noble " que l'acajou ou le noyer, ce que l'on préfère. Estimé 3/6000 euros, ce siège a finalement été adjugé 6200 euros ( frais en sus ).

Fauteuil bureau en hetre 090611 DE MAIGRET vendu 6200 HF 24 PC.jpg

Faute de précision sur l'état du siège, et ne pouvant me rendre à l'exposition, je me suis donc abstenu sagement de miser, au risque de passer à côté de quelque chose, ce qui fut sans doute le cas. Je précise que ma demande avait été adressée à l'étude environ 2 semaines avant la vente. Résultat : rien, pas de réponse de la part de l'expert, juste la jolie photo figurant au catalogue accompagnée du descriptif y figurant, transmise poliment par l'étude. Rien qui n'ai pu m'avancer en fait...

Cette semaine, re-belote. Même étude, même expert.

3 lots passant en vente demain m'intéressent : un cartel Louis XV 4 couleurs, une table de TOPINO et ( ce qui m'intéresse au plus haut point ), une table de RVLC. Sachant que ces 2 derniers lots sont signalés avec restaurations, j'adresse à l'étude 2 nouvelles demandes de rapport détaillé, ce qui, me semble t il, est justifié et compréhensible. Ces demandes datent du.... 30 mai. Même réponse polie de l'étude, joint les photos et les descriptions du catalogue. Les meubles sont au garde meuble, l'expert vous contactera dès que les lots seront visibles.

Hé bien figurez vous qu'il est 22 heures 56, et je suis sans nouvelles de ce brave expert. J'ai tout de même contacté l'étude ce matin, puis cet après midi afin de savoir ou en était ma demande. Devinez quelle fut la réponse de l'étude ???? Je vous le donne dans le mille ! " Monsieur, le cartel est pendu, je ne peux donc donner suite à votre demande. Il est de plus trop tard pour vous faire d'autres clichés. Vous comprenez, avec l'exposition qui se prépare ...."

NON MAIS DE QUI SE MOQUE T ON ?????????????????? QUE FAUT IL FAIRE ???????????????

Je ne suis pas marchand, encore moins parisien, je suis poli et courtois, qu'ai je donc fait ?Je ne peux me rendre à toutes les expositions à DROUOT, le seul moyen de me faire une opinion que la qualité de la marchandise présentée est donc d'avoir recours aux photographies et aux contacts avec les chargés de vente.

Moi je pense que certains acteurs du marché parisiens feraient bien de faire preuve d'un peu d'humilité, je pense notament à certains experts. Agissent ils par favoritisme, au profit de marchands ? C'est ce que je crois, l'ayant déjà constaté par le passé ! Selon l'intervenant, les réponses sont différentes. Et nous pauvres amateurs, que devons nous faire ? Engager 10000 euros comme ça, à l'aveuglette ? Sommes nous donc si stupides !

Il est parfaitement inadmissible qu'avec les moyens de communication actuels des amateurs, dont je fais partie, soient superbement ignorés par ce genre de personnalité hautaine !

En conclusion, je pense que je vais abandonner tout simplement les recherches sur PARIS. Ce panier de crabes commence sérieusement à m'exaspérer, et je ne suis pas le seul.

Laissons donc ce marché aux nombrilistes et gens de petite morale. Je pense que le marché de l'art mérite mieux que ces parasites qui gangrènent le système, et qui agissent en position de monopole ( qui donc oserait contester l'expertise de tel cabinet, jouissant d'une réputation trans-générationnelle? Et si tel est le cas, que se passe t il ? Le meuble repasse en commission d'expertise, composée, bien entendu, d'experts connaissant bien le mis en cause ! Et l'adage se vérifie à nouveau " les loups ne se mangent pas entre eux " ! ).

Et bien moi, j'en ai marre d'être pris pour un mouton, alors je réagis, et espère faire réagir nombre d'entre vous !

 

Commentaires

I think your visitors will find great info here! At least i found your post very useful to me.

Écrit par : furniture on sale | 08/07/2011

Monsieur,

Je vous ai acheté un meuble il y peu, et vous me reconnaîtrez sûrement !

Je suis allé à la deuxième vente dont vous parlez chez Thierry de Maigret, vente d'une propriété dans le Loiret... et je confirme tout ce que vous dites !

Les études parisiennes sont de plus en plus malhonnêtes, n'ont aucun sens du service client et les experts ne prennent même pas la peine de se déplacer pour voir l'objet et font des expertises sur photo...

J'ai acheté il y a peu une statue annoncée en bronze (en ne la voyant que sur catalogue). Je réceptionne l'objet et me rends compte immédiatement qu'il s'agit de régule. J'étais très étonné et suis retourné à l'étude pour que l'expert voie l'objet une seconde fois. Il me reconfirme que c'est du bronze... Ayant toujours un énorme doute, je vais chez un restaurateur d'objet d'art très réputé, qui me confirme qu'il s'agit de régule... L'expert (expert soit disant réputé en bronze) me fait une fausse expertise à deux reprises et refuse de me faire un papier attestant qu'il s'agit de bronze !!! J'ai finalement eu gain de cause, grâce au restaurateur d'objet d'art qui a bien voulu que je le cite et j'ai eu un remboursement immédiat.

Je n'ai pourtant que 28 ans, je suis un simple amateur et je vois au premier coup d'oeil qu'il s'agit de régule, alors que l'expert voit l'objet deux fois et atteste qu'il s'agit de bronze !!! cherchez l'erreur !!!

Et nous ne parlons plus des pratiques malhonnêtes, telles que bronzes de commodes qui disparaissent, balanciers de pendules manquants... alors même que tout y était lors de l'exposition ... Drouot a changé de prestataire, mais les cols rouges continuent de roder dans les salles, je les vois tous les jours... Ils continuent leurs magouilles de bas étage... Que fait la police !!!

Écrit par : arnaud | 03/08/2011

Bonjour,
merci pour votre commentaire. DROUOT m'exaspère de plu en plus. Les experts sont à la solde les uns des autres, les descriptions sont approximatives, les frais exhorbitants, les relations humaines inexistantes, et les mauvaises surprises récurrentes.
Me concernant, j'abandonne, je viens encore de perdre plusieurs milliers d'euros sur un meuble soit disant non restauré, et qui a été replaqué à 70 %. Bien évidemment, je n'ai pas pu me faire rembourser, le comité devant faire la contre expertise étant composé d'experts parisiens colloborant au quotidien avec celui ayant examiné le meuble. Vous parlez d'une indépendance!
Bref, je ne chine plus qu'en province et chez quelques antiquaires de ma région, où je réalise de très bonnes affaires.
Cdt.

Écrit par : lepetitchneur21 | 07/08/2011

bravo pour ce coup de gueule bien justifié.Les experts sont des jean-foutre et les remarques d'Arnaud malheureusement vraies.C'est un milieu de snobs qui vit sur lui-même et s'auto-congratule continuellement. Il faut impérativement se déplacer et être en mesure de juger par soi-même ou bien trouver un correspondant sérieux et honnête sur Paris.

Écrit par : charmontel | 23/09/2011

Bonjour Monsieur,

Nous avons déja échangé des mails au sujets de mobiliers que vous aviez mis en vente.

Je suis intéressé par votre paire d'applique aux "Zéphirs", pourriez-vous me donner leur prix ?

Sinon, en ce qui concerne votre "coup de gueule", je tiens à vous signaler des déboirs avec l'étude Maigret.

Je devais leur confier des dessins à vendre, mails, appels téléphonique et rendez-vous toujours pris à mon initiative et du jour au lendemain plus personne. Le commissaire priseur Thierry de Maigret est très imbu de sa personne et vit sur un fonds de dessin d'Ingres depuis des années...ce qui le laisse méprisant tant pour les autres objets qu'il doit vendre que pour les clients non connus de l'étude...une personne peu intéressante donc qui s'entoure très mal jusqu'au jour où...

Bonne journée à vous.

Écrit par : Devilliers | 27/10/2011

Cher monsieur,
je vous remercie de l'intérêt porté à mon site, et de vos publications, qui le rendent vivant.
Je ne manquerai pas de vous solliciter si j'envisage d'autres achats sur DROUOT, mais dans l'immédiat, je fuis les études parisiennes,d'une part à la suite de plusieurs déconvenues ( une sera narrée plus en détail prochainement ) et d'autre part à cause des tarifs pratiqués. Il est plus rentable dorénavant d'aller acheter à l'étranger, tous frais confondus, ce qui est tout de même un comble !
A très bientôt.
Cdt.

Écrit par : cedric | 07/03/2012

Bonjour,

En tant que professionnel du marche de l'art, je trouve tous vos commentaires et reflexions tres pertinants et utiles.

Pour ma part, ecoeuree des magouilles qui ont lieu en permanence a Drouot, l'arrogance et la malhonnete de certains commissaires-priseurs, j'ai decide de faire carriere dans les maisons de vente internationales a l'etranger. Ce milieu a Paris, aussi bien que les textes anachroniques qui reglementent l'exercice de la profession de commissaire-priseur, ont grand besoin d'etre reformes en profondeur.

Si malgre tout vous decidez de franchir les portes de l'Hotel Drouot, soyez vigilents. Il reste encore des etudes honnetes mais pas beaucoup...

Écrit par : Anonyme | 14/05/2014

j'ai mis en vente un tableau signé " Stéphane le Grec " expertise 350 €
évaluer par la maison prestigieuse des Champs Elysées 120€
vendu pour 10 €.
je n'ai pas de réponse à mes doléances et demande de renseignements concernant la vente et par quel "commissaire priseur" elle a été faite.

Écrit par : bAILONI | 20/03/2015

Les commentaires sont fermés.